Pêche récréative du bar : un quota à respecter en 2018

Pour information, il y a du nouveau concernant la pêche du bar récréative !

Le conseil européen a publié un nouveau règlement le 23 janvier 2018 (règlement 2018-120 que je vous invite à lire avec un tube d’aspirines sous la main). Ce règlement nous concerne tous, fidèles lecteurs du blog, puisqu’il définit les quotas 2018 pour la pêche du bar.

Avec ma grande générosité, pour vous éviter un mal de tête mémorable et une surconsommation d’aspirine et surtout parce qu’il ne fait pas beau et que je ne peux pas mettre le nez dehors, je vous résume ce texte.

Règlement 2018-120 du 23 janvier 2018

No kill au dessus du 48ème parallèle.

Au-dessus du 48ème parallèle, c’est à dire au dessus de Quimper, grosso- modo, les pêcheurs récréatifs doivent pratiquer le no-kill du bar toute l’année.

Pour les pêcheurs professionnels, interdiction de pêcher le bar en février et mars. Les ligneurs auront droit à 5 tonnes/an, les chaluts à 1,2 tonne/an.

Au-dessous du 48ème parallèle, le règlement instaure un quota de trois bars par jour et par pêcheur récréatif.

Pour les professionnels, pas de limite dans cette zone. Pour mémo, la maille pour les pros est fixée à 36 cm (ou 38 dans les derniers texte ?), contre 42 cm pour les récréatifs que nous sommes.

Bon, là ça va ? Pas de mal de tête ? C’est plutôt bien résumé, non ?

Alors qu’est-ce qu’on dit ?

Merci Alain !

Allez, puisque vous êtes sympas, polis et qu’il pleut toujours, je vous fais un petit tableau récapitulatif :

Pêche du bar 2018 : les quotas
Zone de pêchePêcheurs récréatifsPêcheurs professionnels
Au dessus du 48ème parallèleNo kill du bar toute l’annéePas de pêche du bar en février et mars

Quotas :

  • 5 tonnes par an et par bateau pour les ligneurs
  • 1,2 tonnes par an et par bateau pour les chalutiers

Maille 36 (ou 38 ?)

En dessous du 48ème parallèleQuota de 3 bars par jour et par pêcheur

Maille : 42cm

Maille 36 (ou 38 ?)