Comme l’an dernier à la même époque (voir l’article du blog intitulé Pêche Du Maigre Île De Ré 2016 : Quelques Belles Prises), il est assez difficile de trouver les maigres sous le pont de l’île de Ré en ce début juillet 2017.

On arrive à pêcher un ou deux maigres par ci, par là, mais ce sont des poissons isolés qu’il faut chercher pendant plusieurs heures le plus souvent. Pas encore de gros bancs, de grosses « mattes », comme on dite ici. Encore un peu de patience : les maigres devraient se regrouper en août.

Autre confirmation : les kayaks sont vraiment de plus en plus nombreux sous le pont ! Où est-il le temps où je pêchais seul en kayak sous le pont de Ré !

Aucune nostalgie ni regret toutefois, car l’omniprésence des kayaks ne gêne en rien nos parties de pêche : pas de bruit sur l’eau ni, surtout, dans l’eau contrairement à ce qu’on peut avoir avec les bateaux. Donc, aucun soucis de ce côté là.

Cette première quinzaine de juillet, malgré la rareté des poissons, a toutefois été assez bonne pour ce qui me concerne : 2 beaux poissons en moyenne, ce qui est bien suffisant. Le plaisir était toujours là : de très beaux combats avec des maigrettes de 3 à 7 kg très agressives et en pleine forme. Pas si mal, non ?

Ce fut aussi l’occasion de rencontres sympathiques, comme celle avec les membres des clubs d’aviron qui s’étaient donné rendez-vous à La Rochelle pour un pique-nique sous le pont de Ré. Attroupement et photos à l’arrivée sur la plage, comme souvent…

Ça a aussi été l’occasion de faire une partie de pêche en semi-rigide avec Claude, retraité qui se met férocement à la pêche. Matinée très sympa durant laquelle j’ai pu mesurer la difficulté de faire de belles dérives avec un semi-rigide, surtout quand le vent est de travers. Un beau poisson au final malgré ça.

Bref, voila pour les nouvelles. Je suis en vacances et j’attends avec impatience de plus gros coefficients… En attendant, je prévois de rédiger un nouvel article sur la sécurité en kayak car ce que je vois parfois sur l’eau n’est pas très rassurant…