Pêche du maigre en kayak Native Watercraft Slayer Propel13

Rendez-vous ce matin avec Paul sous le pont de l’île de Ré pour une session pêche du maigre en kayak.

Paul est déjà arrivé bien qu’il n’aie pratiquement pas dormi de la nuit. Pas l’air très en forme après sa soirée l’ami Paul ! Il va falloir se mettre au régime sec !

Bref, je prépare mon nouveau kayak acheté la veille à Waterzone, l’importateur des kayaks Watercraft en France qui faisait ce week-end une démo des nouveaux kayaks Native Watercraft Kayak à St Martin de Ré .

Il n’est pas beau ce Slayer Propel 13 flambant neuf ?

Kayak propel slayer 13 watercraft waterzone
Kayak propel slayer 13 watercraft waterzone

Bon, certes, de nuit, c’est pas terrible en photo mais attendez la suite…

J’ai hâte d’être sur l’eau et de l’essayer.

Mais auparavant, il faut traverser la plage et la dune.

Le poids annoncé du Kayak Propel Slayer 13 Watercraft me fait craindre a priori un parcours pénible.

Et là deux bonnes surprises :

  • tout d’abord le chariot de mon ancien kayak est parfaitement adapté au Propel Slayer 13. Nickel !
  • ensuite, aucune difficulté à tirer le kayak au bord de l’eau. En mettant le chariot au niveau du siège, le kayak est bien équilibré et c’est un jeu d’enfant que le tirer dans le sable mou. Il semble même plus facile à tirer que mon ancien Hobie.

Allez c’est parti !

Les maigres ne semblent pas encore très présents.

Paul, malgré sa fatigue et son esprit encore embrumé, est très motivé, comme toujours.

Kayak Hobie Revolution 13
Kayak Hobie Revolution 13

Très confortable le Slayer Propel 13 !
Comme dans un fauteuil ! (Merci Paul pour les photos de ce sublime athlète en kayak !)

Nous n’attraperons aucun poisson au descendant et il faudra faire preuve d’un grande patience et d’une forte motivation pour qu’enfin Paul sorte de sa torpeur matinale et soit réveillé par une touche brutale d’un très très beau maigre.

Après un beau combat et aidé de son nouveau matériel canne et moulinet casting, la photo du maître et de son maigre de 4.5 kg.

Bravo Paul, ça valait le coup de se lever (ou plus exactement de ne pas se coucher):

%d blogueurs aiment cette page :