Superbe journée de pêche en kayak avec Maxime

Superbe journée de pêche en kayak avec Maxime.

Après une partie de pêche sous le pont de Ré durant laquelle Maxime, pêcheur rochelais acharné, passionné de pêche en kayak, avait attrapé sa première maigrette de l’année, nous avions pris rendez-vous pour une nouvelle partie de pêche.

Superbe journée de pêche en kayak avec Maxime

Maxime alias Max pour les intimes, sur un de ses spots favoris. Pour moi : un très belle découverte ! Merci Max !

Maxime m’a très gentiment proposé d’aller pêcher dans un nouvel endroit pour moi et que lui connait comme sa poche. J’avais envie depuis longtemps d’y aller, mais j’avais toujours repoussé ce projet, peu rassuré d’y aller seul.
Rendez-vous à 8 heures. Tout petit coef, mer calme, « pétole* » et grand soleil. Mise à l’eau un peu sport puis c’est parti pour une grande ballade, dans un cadre magnifique.

Pas manchot l’ami Maxime !

Superbe journée de pêche en kayak avec Maxime

Max prend la première maigrette de la matinée

Maxime me montrera vite l’exemple en attrapant coup sur coup deux maigrettes maillées après avoir essayé à peu près tous ses nombreux leurres (des durs des mous, des gros des petits, des plongeurs…). Je suis très impressionné par sa technique et sa connaissance du lieu qu’il me fait partager avec plaisir.

A mon tour !

Superbe journée de pêche en kayak avec Maxime

Mais ce coin est fabuleux, Max ! Un cadre qui rapelle un peu la Bretagne : la mer, des rochers, des poissons ! Le bonheur quoi !

Puis se sera mon tour de prendre deux bars, dont un pas mal du tout, au leurre souple pour une fois (je ne suis habituellement pas très doué pour cette pêche « à la volée »).

Dans l’après-midi, nous assisterons à un beau spectacle dont j’entends souvent parler mais que je n’ai vu qu’une fois ou deux et jamais d’aussi prêt, en kayak : des chasses de mouettes, excitées comme des puces et rameutant tous les pêcheurs en bateau alentour qui arrivent à toute vitesse sur la chasse. Bonjour la discrétion !

De toute façon, nous n’avons visiblement pas les bons leurres. Dommage !
 
Je tiens vraiment à remercier Maxime pour son amabilité, son calme et aussi pour m’avoir fait passer une très très belle journée de pêche dans un endroit magnifique ! Il paraît qu’il en connait plein des comme ça.
Trop heureux les rochelais !
 
* : c’est mon nouveau vocabulaire de rochelais d’adoption. Je connais désormais plein d’autres mots très bizarres comme ça, concernant la pêche ou pas, comme « boetter ». ça fait bizarre au début quand on vous demande de boetter. On a envie de répondre qu’on n’a pas mal aux jambes, que tout va bien. Mais bon… J’ai même appris avec Maxime qu’il fallait faire des bas de ligne de deux « brasses ». Coulée ou papillon ? ça prête vraiment à confusion. Lorsqu’on ma demandé pour la première fois de jeter la défense en arrivant au port, j’ai cherché un éléphant…en vain. Bref, je m’égare…mais j’adore ces nouveaux mots (qui sont en fait très anciens).