Vendredi 25 septembre 2015, départ en voiture pour la Corse, avec le kayak Native Watercraft Propel 13 sur le toit bien sûr !

Départ en voiture pour la Corse.

Découvrir enfin la Corse, nous en rêvions depuis longtemps.

J’emmène le kayak bien évidemment.

Pour une fois, il n’est pas dans la vieille remorque rouillée mais sur le toit de la Zafira, solidement sanglé.

Problème : tout juste arrivés sur la voie rapide, à 60 km/h, le kayak sur le toit s’est mis à faire un bruit insupportable d’avion supersonique en train de décoller.

Impossible de rouler comme ça !

Retour à la maison pour mettre des tapis de mousse entre le kayak et les barres de toit… Nickel. Efficace. Juste le bruit de l’air dans le kayak, rien de dramatique.

Après ce faux départ, je pense aux 900 km d’autoroute pour arriver à Nice où nous prendrons le ferry samedi matin…

Dimanche 26 septembre. Enfin arrivés en Corse du sud, près de Porto-Vecchio !

Nous sommes logés chez l’amie de Claude à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, tout près de la mer et de Porto-Vecchio évidemment. Corse du sud donc, côté est.

Bien sanglé, le kayak n’a pas bronché sur le toit de la Zafira.

Pêche en kayak en Corse
Pêche en kayak en Corse

J’ai repéré un coin pas loin qui paraît sympa sur la carte pour aller pêcher en kayak.

En allant chercher les croissants du dimanche matin, je fais donc un détour par Pinarello.

Je ne sais pas encore s’il y a du poisson dans le secteur, mais la mise à l’eau est idéale et les montagnes qui plongent dans la mer laissent supposer de beaux tombants et un bonne profondeur.

C’est décidé, le golfe de Pinarello sera mon coin de pêche pour le séjour.

Première sortie pêche en kayak Native Watercraft Propel 13 à Pinarello

Grand plongeon dans l’inconnu avec en tête l’espoir de prendre mon premier denti. Utopie ?

En tout cas le cadre est fort sympathique. Mer d’huile au lever de soleil. Personne sur l’eau à cette heure matinale.

En Corse, les mises à l’eau sont nombreuses et souvent très accessibles.
Météo parfaite pour une belle ballade en kayak.

Il fait très beau. Pas de vent. Les conditions sont idéales. Reste à savoir s’il y a du poisson. C’est parti !

Je pêche tout d’abord aux leurres durs, à la traîne. Je traverse le golfe pour rejoindre la pointe et l’île de Pinarello.

Pêche en Corse en kayak
La mer, la montagne : le pied total !
Pêche en Corse du sud en kayak
Mon désormais fidèle Kayak Watercraft après 1300 km… Ç’est vrai que ça valait le coup !

Les côtes de l’île de Pinarello semblent prometteuses : de beaux tombants, tout de suite de la profondeur. L’eau est translucide et bleue. Ça me change des pertuis charentais !

Je rêve déjà d’un gros barracuda ou d’un joli bar loup (ici, le bar ce n’est pas un poisson), mais malgré des passages répétés, pas de touche.

Magnifique poste et pourtant ici les poissons semblent absents.

Je change donc de spot et de technique. Muni de mes leurres souples avec lesquels je pêche habituellement le maigre, je vais pêcher plus au large, dans environ 40-45 mètres d’eau.

Je n’ai pas mon sondeur et j’estime la profondeur « à l’ancienne » en comptant le nombre de tours de manivelle du moulinet qu’il faut pour remonter le leurre. (sur mon moulinet : 1 tour = 90 cm).

Je pêche à la verticale tout comme sous le pont de l’île de Ré. La différence, c’est qu’ici il n’y a pas de courant et c’est la brise qui pousse le kayak et le fait dériver doucement.

Après 40 minutes de pédalage « coolos », 45 mètres de fond sous le kayak.
Et là 50 mètres de fond ! C’est pas La Rochelle ici !

Après quelques dérives, je sens des petites touches. Des poissons trop petits pour avaler le triple viennent mordiller le shaker.

Subitement, en remontant le leurre, à mi-hauteur, c’est à dire dans une vingtaine de mètres d’eau, je sens un grosse tape, immédiatement suivie d’un départ incroyable de puissance. Le poisson part à l’horizontal comme une locomotive. La canne est pliée et le moulinet chante. Adrénaline en overdose !

Malheureusement, je ne tiendrai le poisson qu’une petite minute. Cassé !

Dommage !

Mais j’ai le moral au beau fixe : il y a du poisson et du beau, du très très beau !

Je ne connais pas assez la pêche en Méditerranée pour savoir quel était ce puissant poisson. Visiblement pas un denti qui généralement plonge au fond et sonde. Peut-être une sériole ? Les spécialistes peuvent donner leur avis.

A peine remis de mes émotions, nouvelle tape. Cette fois le poisson est bien pris et se bat bien.

C’est un petit denti ! Mon premier. Pas bien gros, mais tellement beau !

Pêche du denti en kayak
Mon premier denti ! Petit poisson mais grosse émotion !
J’aurais d’autres touches jusqu’à la fin de matinée mais les poissons étaient certainement trop petits pour de faire prendre. Assez gros tout de même avaler la queue de mes shads !
Pêche du denti aux leurres en kayak
Les nombreuses et mystérieuses touches ont sérieusement abimé les leurres.

Les sessions suivantes de pêche en kayak à Pinarello restent quasiment infructueuses.

Je retournerai encore 2 ou 3 fois pêcher en kayak à Pinarello avec beaucoup moins de réussite que la première fois.

Pêche en kayak en Corse
L’incontournable lever de soleil. Pas mal non plus dans le sud, non ?

Je prendrai toutefois un second petit denti. Trop content, même s’il n’est pas bien gros non plus.

Puis, une nuit, il y aura la tempête. L’eau est devenue moins claire, très chargée de posidonies.

peche-en-corse-16
Après la tempête de la nuit, c’est pas le moment de mettre le kayak à l’eau !
En tout cas, la Corse est vraiment un endroit magique pour la pêche en kayak hors saison.

Octobre semble un très bon mois pour la pêche et il est très agréable de ne pas trouver trop de monde sur l’eau en cette saison.

Je n’ose pas imaginer le même spot au mois de juillet ou au mois d’août !

J’ai vraiment aimé la Corse et les Corses. J’ai été agréablement surpris : les gens sont d’une gentillesse incroyable.

Dans ce chapitre là, je tiens à remercier Charles, alias Carlu, modérateur du forum Kayak Fishing Predator qui a bien voulu me donner quelques tuyaux.

J’espère qu’on pourra se faire ensemble une partie de pêche en kayak la prochaine fois, car je suis très très partant pour une prochaine fois.

Pourquoi pas l’année prochaine ?

0 commentaires sur « Pêche en kayak Native Watercraft Propel 13 en Corse du sud – octobre 2015 »

  1. Bonjour Alain,

    Je connais tes problèmes sur le Hobie. Qu’as tu pensé de ce Native Watercraft ? Efficacité et effort de pédalage ? Vu ton expérience en kayak sous le pont de l’ile de Ré avec les courants, ce mode de propulsion t’as semblé adéquat ?
    Je suis très curieux d’avoir ton retour car je t’avoue que ce modèle m’intéresse d’autant qu’il permet la marche arrière et pour pêcher en barrage (Les berges) c’est pratique
    Je te souhaite une excellent année à toi et ta famille

    Jean-Pierre

  2. Bonjour à vous tous,
    J’habite près de la mer méditerranée, je devrai recevoir mon premier kayak fin avril 2015.
    Tous les sujets indiqués dans ce blog me seront d’une grande utilité, car je débute dans la pratique du kayak
    Merci à tous ceux qui voudront apporter leurs conseils sur ces sujets
    Cordialement
    G Fournier

  3. joli poison et tant mieux car ils tardent à arriver.
    Et ce vent toujours présent qui trouble l’eau ne donne pas envie de se mettre à l’eau .
    pour ma part j’ai fait quelques beaux mouchetés les week-end qui ont précédaient l’augmentation du péage mais à l’opposée de l’’île. Endroit ou l’eau était propre.

  4. Bonjour,
    Merci pour ce comparatif car pour le Grand Pavois de la Rochelle je vais concrétiser mon achat et j’hésite encore entre pagaie et pédales !!!!
    Pour être plus précis deux kayaks sont sortis de ma sélection
    Le Viking Profish Reload 4,50 et le Native Watercraft Slayer 13.
    Est-il possible de se voir fin août pour discuter et avoir votre avis !!!
    Félicitations pour votre blog
    Cordialement Philippe

  5. Je découvre ton blog , je connais cette côte , c’est super ! Un peu plus bas tu as la plage de Palombagia ! on se croirait dans les îles !!
    j’ai fréquenté la Corse à une époque pour la chasse ! Merci pour cette balade ! pad

  6. Bonjour
    Je suis dans la galère pour trouver un distributeur native pour acheter un slayer13 proprel angler ,
    Sur l'île de re j'ai essayé
    Re bootfishing (Guillaume )
    Mais rien j'attends une doc électronique et un contact je tel tous les jours mais rien n'arrive (grrrr !!!! ) et c'est identique chez waterzone alors si tu peux me sortir de cette galère avec un contact efficace je suis preneur .
    Merci .jean